Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Il a été ramené contraint et forcé sur le mont Olympe par Dyonisos. Le dieu de la vigne et du vin, par ailleurs fils de Zeus, l’avait au préalable saoûlé. Jeté du haut du domaine des dieux par Héra qui le considérait disgracieux, Hephaistos (Dieu-antique.com) fut sauvé dans la mer par les nymphes Euronymé et Thétis. La mythologie raconte qu'Hephaistos a voulu se venger de Héra en concevant un trône en or doté de bras articulés qui fut envoyé dans le domaine des dieux en tant que cadeau et emprisonna Héra. Une autre légende raconte que c’est Zeus qui l’a expulsé de l’Olympe puis il fut recueilli par des Sintiens.

Hephaistos, un artisan hors du commun

On note parmi les armes fabriquées par Hephaistos, le bouclier d’Achille et la cuirasse de Diomède. Le dieu boiteux a l'image d'un artisan hors du commun, fabriquant des trônes, des armes ou des bijoux pour les principales figures de la mythologie grecque. Les attributs de ce dieu sont l’enclume et le marteau. Dans sa tâche, il était assisté par les géants à un oeil. Hephaistos a en particulier élaboré le trône de Zeus et les flèches d’Apollon.

Hephaistos est représenté affublé de sa béquille sur le Parthénon. Tout comme l’enclume et le marteau, une béquille fait partie des attributs d'Hephaistos. Le poète Homère le surnommait par exemple "L'illustre Boiteux".

Différentes festivités helléniques le mettent en valeur. C’est le cas entre autres des Apatouries et de la fête des phratries. Il existe peu de représentations d'Hephaistos, malgré la dimension du travail du feu et de la forge dans les civilisations antiques. Trois lieux de célébrations sont voués à Hephaistos à Athènes : un autel à l'Académie, un second dans l'ancien temple de l’Érechthéion et un grand temple sur la butte du Koronos Agoraios.

Hephaistos provoqua la mort de Mimas en l'enfouissant sous du fer en fusion au moment de la gigantomachie. Quand le dieu suprême souffrit d'une terrible douleur à la tête, Hephaistos lui ouvrit le crâne pour le libérer de ce mal, et cela fit jaillir la déesse Athéné. Assisté de la nymphe Etna et de cyclopes, il avait implanté sa forge au coeur de l'Etna. Pour ce motif, certains lui octroient le statut de souverain de l'île de Sicile. Somme toute, il n’est pas connu pour avoir participé à un grand nombre de conflits.

Le mari d'une Charite ou de la déesse de l'amour

Hephaistos a eu plusieurs enfants : Cabiro, une nymphe, Périphétès, un brigand, et Palémon, un argonaute. Dans "L’Iliade", Hephaistos fut l’époux de l’une des Charites, les Grâces de la mythologie romaine. Hephaïstos serait le père d'Érichthonios, le 4e roi légendaire d’Athènes, enfanté par son sperme jeté à terre par la déesse de la sagesse. C’est pour cette raison que le surnom des « enfants d'Hephaïstos » est régulièrement donné aux Athéniens.

Articles